Hybride, préampli à tube et ampli transistor MOS.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’ampli de puissance est le « mini crescendo » d’écrit dans la revue Elector. L’implantation est réalisée différemment, l’ensemble repose sur une plaque en alu. Les radiateurs sont récupérés sur de vieux télécopieurs et le capot est découpé dans un ancien capot de central téléphonique. Le préampli à tube est une réalisation personnelle. Il a un réglage baxandall  (grave et aigu), une entrée phono. La haute tension est temporisée ainsi que la sortie de façon qu’il soit connecté à l’ampli de puissance une fois stabilisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :